L’irrigation du vignoble en période de sécheresse

Le mois de juillet signe l’arrivée de l’été avec soleil et chaleur au rendez-vous ! En fonction des années, nos viticulteurs sont confrontés aux problèmes de sécheresse sur le vignoble d’ovalie. Nombreux sont ceux qui se posent la question du recours à l’irrigation.

__________

En effet, un stress hydrique (manque d’eau) peut altérer le rendement et la qualité des raisins par la déshydratation des baies peu avant les vendanges.

La Réglementation en vigueur pour l’irrigation de la vigne
 

Selon le secteur de production, la réglementation ne stipule pas les mêmes conditions de mise en œuvre de l’irrigation en AOP (Appellation d’origine protégée), IGP (Indication géographique protégée) où vins de France. Effectivement, l’irrigation reste interdite pour tous les vins entre le 15 août (début de véraison) et la récolte. 
Dans le cas d’IGP où de vins de France, l’irrigation est possible entre la récolte et le 15 août de l’année suivante.
Pour les AOP, les Vignerons d’Ovalie ne peuvent irriguer qu’entre la récolte et le 1er Mai. L’interdiction d’irriguer entre le 15 août et la récolte peut toutefois, en fonction de la gravité de la situation hydrique, être révisée par le syndicat d’appellation d’origine qui effectuera une demande d’irrigation sur une période précise au directeur de l’institut national des appellations d’origine.

L’irrigation localisée (goutte à goutte), la meilleure alternative pour nos Vignerons d’Ovalie
 

Il existe de nombreuses techniques d’irrigation de la vigne. Néanmoins, la technique localisée du goutte à goutte s’avère être le meilleur compromis pour les viticulteurs de vinovalie. En effet, en période de sécheresse, l’efficience qualitative (lorsqu’il y a peu de déperdition en eau et que cette dernière arrive efficacement au végétal) de cette technique est excellente. Voici les principaux avantages et inconvénients de cette technique.

Les avantages : 
→ Faibles coûts de pompage car le système ne demande par une puissance importante.
→ Pas d’arrosage sur le feuillage ce qui permet de ne pas impacter la pression fongique (maladies) et de limiter les traitements phytosanitaires.
→ Pas de problèmes d’accès aux parcelles car les tuyaux de goutte à goutte sont localisés contre les pieds de vigne.

Les inconvénients :
→ L’eau doit être facilement disponible car il est nécessaire de faire tourner le système régulièrement comme la quantité d’eau apportée est assez faible.
→ Nécessité d’avoir une bonne filtration en amont de l’eau pour ne pas boucher les tuyaux de goutte à goutte.

Aujourd’hui, ce système optimisé d’irrigation est très utilisé sur les terres d’ovalie, nos vignerons, conscients des enjeux environnementaux adoptent donc une irrigation localisée, raisonnée, économique, efficace et qui par sa précision limite les intrants phytosanitaires.

test: 
Lundi, juillet 23, 2018 - 11:00