2016 sera pour Fronton un millésime exceptionnel, tant en qualité qu’en quantité. L’année ne présageait pourtant rien de bon, avec un printemps froid et des pluies fréquentes jusqu’au mois de juillet. Mais le mois d’août et de septembre ont été particulièrement beau et chaud ce qui a permis une belle maturité des raisins et surtout une vendange très saine et une aromatique énorme.
Les vendanges ont commencé le 9 septembre et la cave a fermé mercredi 19 octobre. C’était des vendanges d’endurance, comparé à l’année dernière où nous avions fini en quasiment un mois. Le volume de cette année en brut à Fronton est proche de 90 200hl contre 73 000hl (brut) en 2015.

 

Sur le vignoble de Gaillac aussi, l’année 2016 restera dans nos mémoires par sa quantité de récolte exceptionnelle et par la longueur de la période des vendanges. Nos craintes du mois de juillet quant à l’état sanitaire des raisins ne se sont pas confirmées. En effet, la météo du mois d’août et de septembre ont permis de récolter des raisins sains. La qualité des vins obtenus est bonne, et le millésime est marqué par des vins très fruités.

 

Enfin, sur le vignoble de Cahors, le millésime 2016 est marqué par des conditions climatiques exceptionnelles avec plusieurs épisodes de grêles dès le mois d’avril sur les plateaux, du gel en vallées et une floraison très difficile où pluies et températures basses ont entraînés de la coulure. Les faibles précipitations enregistrées durant l’été ont retardé l’évolution de la maturité. La pression phytosanitaire élevée au printemps a été très bien maîtrisées par les vignerons. Un été très sec sur le vignoble a engendré un net retard de maturité par rapport à la précocité de début de saison. Globalement un prévisionnel bas.

Les vendanges ont débuté le 27 septembre sur le vignoble lotois. Le temps clément des mois de septembre et octobre ont permis d’une part avec de faibles précipitations de favoriser la maturité et le grossissement des grains, mais aussi de garder un état sanitaire très sain pour les raisins jusqu’à la fin des vendanges le 18 octobre.  En vallée globalement les objectifs ont été atteints avec de belles surprise par rapport à nos prévisionnels. Des parcelles IGP répondant à nos critères pour nos cuvées, avec des vins souple et fruité, pour les AOP une très belle maturité, des vins riches et structuré. Des volumes faibles sur les secteurs du plateau dû aux aléas climatiques, une belle maturité, avec des arômes de fruits fins et intense.

Un millésime d’une très belle qualité, pour lequel nous avons mis l’accent sur les vinifications par terroir au chai de Cayx par la sélection des meilleures parcelles de nos vignerons.

N'hésitez plus, partagez !